Conseil de ville du 25 janvier: 2 nouvelles questions écrites déposées

Les Verts du district de Porrentruy ont déposé 2 nouvelles questions écrites lors du Conseil de ville du 25 janvier 2018.

Question écrite de Baptiste Laville Nr.1

Journal de Porrentruy

Monsieur le Président, Mesdames les Conseillères Municipales, Messieurs les Conseillers Municipaux,

Lors de sa dernière séance, le Conseil municipal de la dernière législature décidait de transformer le journal de Porrentruy et remerciait ainsi son rédacteur, François Laville.

En tant que membre de la famille, je m’abstiendrai, par souci évident d’impartialité, d’émettre un jugement sur cette décision,… mais je m’autorise, en ma qualité de conseiller de ville fraîchement élu, à m’interroger sur la procédure de nomination de la nouvelle rédaction du journal.

Dès lors que l’ancien Conseil municipal avait de longue date pris sa décision de donner pour la première fois une toute nouvelle formule à ce journal, le moment eût été tout à fait opportun et idéal pour initier une procédure de recherche publique. Une mise au concours, certes pas obligatoire mais recommandable pour une telle responsabilité, aurait eu l’avantage indéniable de garantir le libre jeu de la concurrence des candidatures et la transparence du processus de nomination. Je n’ai malheureusement rien pu observer allant dans ce sens.

Porrentruy, ville estudiantine et intellectuelle, compte pourtant bon nombre de personnalités, jeunes et moins jeunes, qui auraient potentiellement pu montrer un fort intérêt pour cette fonction. Le journal de Porrentruy étant avant tout le journal de notre ville et de sa population, il eut donc été intéressant de proposer à nos concitoyens d’en devenir les rédacteurs principaux. Un appel d’offres aurait certainement permis l’émergence d’un-e rédacteur-rice bruntrutain-e et éventuellement non-professionnel-le.

Une nomination au travers d’un processus de mise au concours n’aurait-elle pas été plus transparente, plus spécifique à notre ville et moins onéreuse pour elle?

Je remercie le Conseil municipal pour sa réponse.

Question écrite de Baptiste Laville Nr.2

Eclairage de la route de desserte de la zone d’activité du Voyeboeuf (Route de la côte du Voyeboeuf)

Monsieur le Président, Mesdames les Conseillères Municipales, Messieurs les Conseillers Municipaux,

La route de la côte du Voyeboeuf est éclairée toutes les nuits depuis de nombreuses années. Alors qu’aucune activité économique n’a lieu en ce moment dans cette zone et que cet axe secondaire d’accès aux installations du Tennis Couvert n’est que peu utilisé par les usagers sportifs et festifs qui privilégient un accès par la route de Courgenay, il semble donc légitime de se poser la question de l’utilité et de la pertinence de cet éclairage nocturne en continu.

Les questions sont les suivantes :

  • Un éclairage dynamique serait bien plus adapté à cette rue. Notre commune envisage-t-elle d’y d’installer ce système à court terme ?
  • Dans l’attente de la solution plus économe susmentionnée, notre commune envisage-t-elle simplement d’éteindre ces lumières ?
  • A l’heure actuelle, combien dépense notre commune par année pour éclairer la Côte du Voyeboeuf ?

Je remercie le Conseil municipal pour sa réponse.

Les commentaires sont désactivés.