Porrentruy contre Fessenheim: résolution acceptée!

La résolution interpartis « Pour l’arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim » soutenue par Baptiste Laville a été acceptée lors du dernier Conseil de ville de Porrentruy du 19 mai 2016. Les Verts attendent désormais que les autorités de Porrentruy prennent les démarches nécessaires afin d’honorer cette résolution.

gutes_banner_hp

Voici le texte de la résolution interpartis acceptée:

Pour l’arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim

La centrale nucléaire de Fessenheim -la plus ancienne de France- se situe à seulement 63 kilomètres à vol d’oiseau de Porrentruy. Après Mühleberg, Fessenheim héberge ainsi le deuxième réacteur nucléaire le plus proche de notre cité. Un incident nucléaire ne connaissant pas de frontières, cette proximité quasi immédiate justifie une attention toute particulière de notre part.

Il y a seulement quelques semaines, des informations rendues publiques ont révélé un grave accident survenu en 2014, mais dissimulé durant deux ans au nez et à la barbe de notre sécurité. Ces récentes divulgations réactivent de sérieuses suspicions quant à la sécurité du site. La gravité et le nombre d’incidents survenus lors des quinze dernières années ont largement prouvé la dangerosité du site et légitimé les revendications quant à sa fermeture. Un arrêt pour la fin de l’année avait ainsi été concédé par le Gouvernement français. Mais ce dernier tergiverse désormais sur la manière et sur la date d’un démantèlement.

Sans un engagement déterminé des principaux concernés, il est fort possible que cette centrale continue d’être exploitée et fasse courir une menace certes latente, mais malheureusement bel et bien réelle sur l’ensemble de la région et sur notre ville. Ainsi, de nombreuses voix s’élèvent pour demander un arrêt rapide des activités de cette centrale. En France, en Allemagne et en Suisse, des autorités régionales ou cantonales (Conseil régional de Franche-Comté, les cantons de Bâle-Ville, Bâle-Campagne et du Jura) mais aussi des autorités communales (Conseil municipal de Strasbourg) exigent fermement la fermeture du site de Fessenheim.

Le Jura s’est déjà exprimé à plusieurs reprises auprès des autorités françaises sur l’inquiétude que suscite cette centrale auprès de sa population. L’union faisant la force, c’est maintenant au tour des communes jurassiennes de prendre leurs responsabilités et de s’engager au côté du Parlement et du Gouvernement jurassien pour demander la fermeture du site.

Par cette résolution, le Conseil de Ville de Porrentruy demande au Conseil Municipal :

  • d’affirmer clairement son soutien au Gouvernement jurassien dans ses démarches pour demander la fermeture du site de Fessenheim,
  • d’exprimer fermement aux autorités françaises compétentes la volonté de notre commune de voir ce site fermer au plus vite.

Les commentaires sont désactivés.