Révision de la loi sur l’asile: non merci!

On ne l’écrira jamais assez, la révision du droit d’asile du 9 juin est une aberration. Elle fait suite à de multiples révisions qui ont déjà conduit à un durcissement ridicule et injuste de notre politique nationale.

Suppression de la demande d’asile aux ambassades, disparition de la désertion comme motif d’asile, envoie de requérants d’asile « récalcitrants » dans des « centres  spécifiques » ; rien ne justifie ces mesures qui trahissent la tradition humaniste de la Suisse.

L’exemple du district de Porrentruy illustre bien un amenuisement de la tradition humaniste suisse. En 2008 le district devait déjà renoncer à son unique centre d’accueil à Porrentruy, conséquence de restrictions du droit d’asile appliquées à l’époque. L’avenir hors de nos frontières semblait-il si radieux pour justifier un démantèlement complet de ce centre d’accueil?

Source de fierté pour une grande partie de notre population, la tradition humaniste suisse mérite plus que d’être une simple coquille vide. Stigmatiser les étrangers et les exclure n’est pas la solution !

Bien à l’inverse d’un démantèlement généralisé, les requérants d’asile en attente d’une réponse devraient être mieux intégrés. Naturellement au travers de structures d’accueil fonctionnelles mais aussi au travers de programmes d’occupation, de possibilités de formation et d’emploi.

Les Verts du district de Porrentruy s’opposent fortement à cette révision et appellent donc à voter un « non » catégorique lors de la votation de 9 juin.

Pour plus d’informations :

Les Verts : http://www.gruene.ch/web/gruene/fr/news/asyl.html

Vivre ensemble : http://www.asile.ch/vivre-ensemble/

Les commentaires sont désactivés.